Ô Lake – Still

0
141
La culture se partage !

Ô Lake – Still

Ô Lake

Ô Lake est en fait « l’avatar » de Sylvain Texier, musicien connu en terre rennaise pour avoir sillonné les festivals armoricains avec Fragments, groupe de post-rock dont il était le leader. Depuis, il s’est attelé à composer des voyages instrumentaux au service de « l’image ». Avec le projet Ô Lake, il poursuit sa quête. Il puise au creuset du classique des mouvements historiques pour les convertir en des sons plus contemporains. Mariant ensemble à cordes, piano, percussions et synthétiseurs, il créé Still, album d’adagio pop traversé de fulgurances à paraître en mars 2023.

Ô Lake – Innocence

« Ô Lake » ? Ce patronyme relèverait-il du poète et de son œuvre célébrée : Le Lac ?

Soutenez Culturesco sur Tipeee

« Ô lac ! L’année à peine a fini sa carrière et près des flots chéris qu’elle devait revoir, regarde ! Je viens seul m’asseoir sur cette pierre où tu la vis s’asseoir ! … Ô temps ! Suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours ! » (Alphonse de Lamartine – 1817)

Il y a fort à parier. En tout état de cause, Still, depuis ses mélodies délicates et luminescentes, en suit la voie mélancolique.

Avalanche (live session)

Des rythmiques assimilables à des « riffs » servent de motifs de base. Sur ceux-ci, le compositeur tresse des strates de notes qui cheminent « orgasmiquement » vers un apex. Chez l’auditeur, il naît des sensations semblables à celles ressenties dans les salles obscures alors que l’écran s’anime. On pense à la BO de Mission (1986), signée Ennio Morricone, à des parallèles classiques, l’Adagio pour cordes de Samuel Barber alimentant la dramaturgie dans Platoon (1986). Avec Still, Ô Lake (Sylvain Texier) livre une musique éprise tant de contemporanéité que des grands compositeurs du XIXème : des Références.

Ô Lake

Le visuel de l’œuvre, aquarelle de Pauline Taugourdeau, illustre parfaitement le propos. Entre ciel et mer, entre brume et sommets fantomatiques, l’album livre ses subtiles fragrances. Déjà, en 2019, Refuge suivait une comète similaire, des gaz évanescents dans un espace océan.

Ô Lake – Holocene (2019)

Délicat, rare, Still apaise. Ou comment, depuis Toujours, le présent nous lie au passé pour envisager l’avenir, sans catastrophisme, sans fracas, en toute sérénité.

Thierry Dauge

Ô LakeStill – Album disponible le 3 mars 2023.

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Écoutez Pop Culture Radio
00:00:00