RARE BIRD – Sympathy

0
310
La culture se partage !

RARE BIRD – Sympathique ?

Rare Bird

Sortie en 1969 sur l’album éponyme du groupe anglais Rare Bird, « Sympathy » invite la France à danser le slow en 1970. Un quart des deux millions d’exemplaires vendus trouve preneur en France, terre d’asile de l’oiseau rare. Outre la pochette « bien de chez nous » proposée ci-dessus, fond rouge et « Série Parade », le single est publié sous deux autres visuels. Par contre, cette illustration à la « skinny » femme oiseau qui attire le chaland libidineux depuis sa branche et sa nudité n’existe uniquement que dans ce but. Sur le visuel original de l’album, le « piaf » invite à cligner des yeux plutôt qu’à baver.

Rare Bird

Mais ce que l’on voit est une chose, ce qu’on entend une autre. De ce côté-ci des cinq sens, les tympans se gondolent de plaisir.

RARE BIRD – Sympathy

Ballade plutôt soul, on croirait entendre un chanteur noir où quatre english pure white sont à l’œuvre. Morceau propice au corps à corps avec l’être convoité, il est bien trop court à cet effet, moins de trois minutes ! Pour le jeune bigorneau qui commence tout juste à se laisser pousser les cheveux, à peine le temps d’ouvrir la bouche. De là à tirer la langue …

Mais l’essentiel est ailleurs, en Face B. Pour notre aspirant séducteur, « Devil’s High Concern » figure telle une porte d’entrée sur le monde du rock, celui qui fait du « bruit ». Les guitares … Tut tut ! Fausse impression ! En plus du duo basse / batterie, il n’y a que des claviers dans ce groupe : Pétrifiant !

RARE BIRD – Deviel’s High Concern

Lors des boums, en un temps où les slows et les « quarts d’heure américain » faisaient le bonheur des mâles en devenir, « Sympathy » était un Graal, le titre idéal pour aguicher les tourterelles. Un peu plus tard viendrait s’y ajouter des choses musicales comme « If You Leave Me Now » (1976), de Chicago, ou « Sailing » (1975) de Rod Stewart, la fortune de séries priapiques. Reste que, dès 1970, avec ce one hit wonder, Rare Bird participait à amidonner les « linges de corps ». Quelqu’un ou quelqu’une pour s’en plaindre ? Pas une note de pressing, pas une réclamation…

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.