Radical History

les thugs livre

Droit dans leurs bottes

Les Thugs parlent au ventre et au cœur et à l’intelligence, voici ce que pense Virginie Despentes dans sa préface de la biographie des Thugs, formidablement bien écrite par Patrick Foulhoux.

Et elle a raison, mille fois raisons. Le groupe d’Angers, fourni au trois-quarts par les frères Sourice, a tenu hautement la baraque du punk rock durant quinze ans et une reformation éphémère treize ans plus tard.

Le sous-titre fait référence à celui de leur premier LP, Radical Histery.

Les Thugs – I Love You So (1991)

Entre 1985 et 1999, ils sont devenus les fers de lance d’une musique digne et fière de mettre le rock à son plus haut niveau, jouant souvent en première partie de groupes connus qu’ils pulvérisaient avant que le groupe ou chanteur vedette ne débarque. Eux-mêmes étaient scotchés par leur performance parce que sur scène, ça ne rigolait pas même si dans la vie courante, ils étaient de bons vivants. Unanimement, tout le monde respectait leur professionnalisme et le dévouement à un certain engagement, pas forcément social, au début, mais qui va le devenir petit à petit.

Les Thugs – I Was Dreaming (Live 1998)

L’auteur s’attache avant tout à faire parler les principaux acteurs de cette période. Que ce soit les musiciens, bien sûr, mais aussi, les régisseurs, les proches, les responsables de labels (qui leur ont permis de franchir largement le cap français pour circuler dans toute l’Europe mais aussi aux Etats-Unis, dans des conditions parfois ubuesques). Du coup, le livre devient presque suspense même si on connaît la fin.

A titre personnel, j’ai vu Les Thugs une fois… Ce genre de concerts qu’on n’oublie pas. C’était à Troyes. Ils étaient en première partie de… Noir Désir, période Tostaky, de mémoire. Bref une soirée qui résonne encore dans les oreilles. D’autant que je voyais les deux pour la première fois.

Bref, un conseil, écoutez toute l’œuvre des Angevins, sinon procurez-vous Road Closed, une belle compile sortie en 2003 et qui regroupe l’essentiel d’un quatuor incomparable.

Les Thugs – Poison Head 

Et puis pour l’auteur, préparez-vous à une chronique d’un ouvrage étonnant sorti quelques mois plus tard, donc récemment, qui parle de groupes  méconnus mais qui auraient mérité de l’être. Un beau pavé de 800 pages en perspective. On en reparle, en retard, forcément.

Patrick Foulhoux – Les Thugs

Radical History

Le Boulon – Editions du Layeur – 288 pages – 21€

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.