Jean Philippe APRO – Blues et Rock

Jean Philippe Apro

Stevie Ray Vaughan, Popa Chubby, Rory Gallagher, Jean Phillipe Apro, Johnny WinterJean Philippe Apro ?! Au-delà de Bill Deraime, Paul Personne et de tant d’autres, notre doux pays n’est pas que celui du fromage, des musiciens « engagés » y pratiquent également le blues rock. Jean Philippe Apro en est la parfaite illustration. Actuellement, il presse l’alambic de son prochain album : Sources, qui doit venir nous rafraîchir du côté de cette nouvelle année. Et pour nous faire monter le blues à la bouche, il nous offre : « J’aime les vieux », un premier titre arrache-moyeux !

Jean Philippe APRO – J’aime les vieux

En bonne compagnie, ses complices se nomment : Mathieu Desbarats à la basse et Nils Heequet à la batterie, le bonhomme sculpte et scalpe une gratinée de notes dans le marbre où un certain Divin Gaucher taillait les siennes. A l’image de tous ces riffeurs / chanteurs, sa voix ne fait que porter les mots sans trop les enjoliver mais la gouaille et le plaisir qu’il y met l’emporte sur les mélodies. Identitaires, les mots sont assemblés avec humour, un art qu’il sait porter.

Mais d’où sort cet étonnant artiste, assurément sacré guitariste ?

Jean Philippe Apro
Jeanfi ‘n Co (2005) -Chansongs intemporelles (2007) -La Main (2016)

Pratiquant la six cordes depuis l’enfance, JP Apro a participé à moult expériences musicales, du jazz à l’expérimental, au contact d’originaux tels d’ex Magma. Et puis, les racines … L’héritage du mythique Robert Johnson, l’appel du « Crossroad », le conduit vers le blues, rock et heavy, celui qui lâche des flammes au sortir des tuyères.

Jean Philippe APRO – La Main

Bien sûr, ils sont des milliers à revisiter les champs de coton, les chants poignants soufflés par le vent destinés à couvrir la honte du fouet découpant la peau. Mais Jean Philippe Apro le fait si bien depuis des années dans le contexte difficile de l’indépendance, qu’il amène le chroniqueur à lui livrer sa page au l’assaut d’un plus grand nombre.

Et puis, un mec à la sensibilité gériatrique qui ose braver les dictas de la mode en exposant son amour pour les vieilles choses, peut compter sur ces dernières pour cheminer avec lui.

Jean Philippe APRO – Révolution (live 2020)

« Bluesman Apro », un vaccin salvateur contre le virus de l’apathie.

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.