La culture se partage !

Un Duel, Un Vainqueur

Beatlestones
Beatlestones de Yves Delmas et Charles Gancel

Etes-vous un Beatles ou un Stones ?

« The Beatles And The Stones,

Made It Good To Be Alone »

House of Love – Beatles And The Stones

Est-ce que quelqu’un se rappelle de ce beau titre de House Of Love au milieu des années 80, « Beatles And the Stones » ? Les plus anciens, oui, les plus jeunes vont se précipiter sur Youtube ou ailleurs, là où ils pourront lire les paroles, simples en apparence mais qui traduisent bien l’ouvrage présenté ici et l’époque où ils ont vécu ensemble.

The Beatles – Yesterday (Munich, 1966)

Beatlestones est affiché d’un sous-titre important : « Un Duel, Un Vainqueur ». En fallait-il un réellement ? C’est tout au moins l’avis des deux rédacteurs. A coup de réalisme, de concret, de vérité, d’évidence, ils vont démontrer qui gagne ce duel sans aucune discussion. Bien sûr, pas question de dévoiler quel est le gagnant, même si au final, on s’en fiche un peu.

The Rolling Stones (I Can’t Get No) Satisfaction -Irlande (1965)

Le plus intéressant dans ce livre, qui se lit tout seul pour le fan moyen d’origine de la pop et du rock and roll, réside dans sa lecture elle-même, à coup de canif par-ci, d’une pique par-là, de revers insensé de l’autre. L’ensemble hyper bien écrit invite à en savoir encore davantage, au moins chez les plus jeunes, afin qu’ils découvrent les origines engagées de ce qu’ils font. Les plus anciens partiront consulter leurs anciens vinyles afin de réécouter tous les titres des Beatles et des Stones entre 1962 et 1970.

The Beatles – Hey Jude

Huit années seulement, tellement courtes pour bouleverser totalement l’univers musical du monde entier. Les Beatles seront les premiers à se lancer dans la bataille mais les Stones les rejoignent deux ans plus tard. Dès lors tout le monde aimera les comparer, les adorer ou les détester, alors qu’ils vont tout inventer quand on parle de pop et de rock and roll anglais, répartis sur la terre entière.

The Rolling Stones – Sympathy For The Devil (Hyde Park, 1969)

Yves Delmat et Charles Gancel considèrent qu’il y a duel pour savoir qui était le « meilleur » groupe. D’après leur analyse, le vainqueur est incontestable mais avec quelques points faibles. Inutile d’en dire plus, la réponse se trouve dans ce Beatlestones qui se lit au final comme un polar.

Yves Delmat – Charles Gancel

Beatlestones

Un Duel, Un Vainqueur

Le Mot et le Reste – 254 pages – 20 €

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Article précédentJerry Lee Lewis, killer et pianiste, dernier pilier du rock primal
Article suivantJohn CALE – du Velvet Underground à Paris 1919
Ecrivain, chroniqueur, animateur radio, créateur de la revue « Cinémanie », autour du cinéma dit d’art et d’essai, spécialiste du groupe The Cure, archiviste... 2014 : « On the rocks –le rock de 2007 à 2014 » chroniques livres et cd rocks, interviews –Editions Vaillant 2010 : « Dans la Tête de Robert Smith », roman fiction autour de l’histoire des Cure et de Robert Smith – Edilivres 2007 : « Chroniques Frénétiques, une histoire intime du rock », roman, prix Technikart. 2001 : « Les Iles du Désert », polar autour du rock – Editions Nykta