Songs for Drella : Lou Reed et John Cale pour Andy Warhol

0
2312

Songs For Drella – Lou Reed et John Cale

Lou reed - john cale

Concept album ou album hommage, Songs for Drella de Lou Reed et John cale est arrivé sur nos platines en 1990, un peu comme un intrus, un album atypique et décalé qui n’avait rien de l’air du temps, un album hors saison, simple expression d’un sentiment d’hommage en forme de profond respect.

Trois ans après la mort de leur mentor et inspirateur Andy Warhol (Drella était son surnom), les deux faux frères ennemis, Lou Reed et John Cale, s’étaient réconciliés pour accoucher de ce projet. Une brouille qui datait de 1972. En pleine période d’expérimentation du Velvet Underground, elle avait induit à l’époque le départ de John Cale.

L’album raconte de façon plus ou moins romancée la vie d’Andy Warhol, et notamment la période Velvet Underground. L’atmosphère est à la fois sombre et émouvante, le plus souvent dépouillée. Les textes bruts et saisissants sont quant à eux portés par des arrangements minimalistes, le tout exprimé avec une émotion palpable, à fleur de peau.

Lou Reed – John Cale : Slip away

L’album de la réconciliation:

L’album était évidemment annoncé comme un événement mais son succès fut sans doute porté par l’intention sincère des deux artistes. Il ne s’agissait pas seulement d’une opération marketing d’une maison de disque, puisque Lou Reed et John Cale ont eu l’extrême intelligence d’en faire une production personnelle. Un disque qui est nourri et porté par l’admiration à Andy Warhol.

andy warhol - lou reed

Le retour du Velvet?

Non, ce n’était pas le retour du Velvet Underground, mais simplement l’expression artistique de l’expérience du Velvet. L’histoire, vingt ans après, est racontée ou réinventée avec toute la tension et l’émotion d’une blessure encore ouverte. Les chansons sont lucides, parfois presque crues. Elles témoignent de l’ambiguïté de Warhol et de son caractère insaisissable, sa folie, ses excès, son génie. Drella prend parfois la parole depuis ses hauteurs insaisissables… John Cale raconte, Lou Reed également, ce dernier termine par un: Hello It’s me dans un flot de regrets.

Hello It’s me – Paroles

Hello from the other side
I must have called a thousand times
To tell you I’m sorry for everything that I’ve done
But when I call you never seem to be home
Hello from the outside
At least I can say that I’ve tried
To tell you I’m sorry for breaking your heart
But it don’t matter it clearly doesn’t tear you apart anymore

Le 9 janvier 1989, Lou Reed s’associe à John Cale et les deux compères se retrouvent afin de tester une sélection de leur futur album Songs for Drella lors d’un concert à l’Eglise St Anne de Brooklyn. Ces titres, ils les ont composés ensemble à la mémoire d’Andy Warhol, disparu deux ans plus tôt le 22 février 1987. Andy Warhol était bien sûr leur mentor, mais il était aussi celui qui a révélé et produit le premier album du Velvet Underground, le célèbre Velvet Underground & Nico, l’album à la banane.

velvet underground banane

 

  • Andy Warhol meurt d’une crise cardiaque en février 1987.
  • La chanteuse Nico (Velvet underground) est décédée le 18 juillet 1988 d’une hémorragie cérébrale.
  • Lou Reed est décédé le 27 octobre 2013

Auguste Marshal

A lire également : Lou Reed, je suis un Berlinois