Eric CARMEN – All By Myself

1
154
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

Eric CARMEN – All By Myself

Eric Carmen

« When I was young, I never needed anyone, and making love was just for fun, those days are gone »

Qui ne connait pas les premiers vers de cette célèbre chanson ? Célèbre, non seulement par la version qu’en donne son auteur / compositeur – Éric Carmen – en 1975, mais également par le plébiscite qui suit, lorsque Céline Dion enregistre sa propre version vingt ans plus tard. Fidèle point par point à la version originale, « All By Myself » devient alors une sorte d’hymne planétaire.

Céline DION – All By Myself

Est-il exact d’écrire qu’Éric Carmen a « composé » le morceau ?

En voiture, branché sur Radio Classique afin d’amoindrir les vicissitudes de la conduite automobile banlieusarde : véhicules grillant les stop et/ou les feux rouges, pseudo ambulancier remontant une rue en sens interdit, ou une file de circulation à double sens, au volant de son Audi RS3 vert pomme, slalom de scooters ou trottinettes électriques lancés à 60km/h alors que censés être bridés à 45 pour les premiers et 25 pour les secondes… Le mélomane s’ébaubit. Jamais jusque-là il n’avait fait le rapprochement. À cet instant, en attendant que verdisse le tricolore, la révélation l’éblouie ! La bande FM joue le 2ème mouvement du Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov.

Sergueï RACHMANINOV – 2ème mvt du Concerto pour piano N°2

Plagiat ! De fait, Éric Carmen pensant que la partition du compositeur russe relève du domaine public, y puise allègrement la mélodie des couplets de « All By Myself », dans l’adagio sostenuto plus précisément. Rachmaninov, décédé en 1943, se retourne dans sa tombe… Ou s’enthousiasme, heureux que son travail devienne ainsi universel.

De fait, il s’agit d’une superbe chanson, reprise par pas moins qu’une cinquantaine d’artistes depuis sa sortie. Idéal de « bête à concours », les impétrants en bombardent les jurys des télé-crochets cathodiques – Cf The Voice –, ceux-ci attendant l’incontournable « Fa » qui, dans la version de Céline Dion, dure en voix pleine sur quasiment dix secondes : « Anymoooooooooooooore ! ». « All By Myself » possède ce pouvoir, celui de séduire les romantiques de tout poil, que ce soit en 1901, année de sa création à Moscou, ou en 2024 – la « scie » parcoure encore et toujours les ondes des stations radio pop/rock du monde entier.

Eric CARMEN – All BY Myself

De nos jours, Gainsbourg phagocytant Brahms, Muse picorant Chopin et Saint-Saëns, horizon saturé de publicités télévisées musicalisées par tout ce que la pop, le rock et la musique classique ont produit depuis des décennies, ce titre fusionne à merveille les genres. Avec certitude, tels les cons mis sur orbite (Cf la saillie scénaristique de Michel Audiard servie par Jean Gabin dans Le Pacha), ce one hit wonder n’a pas fini de tourner.

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci beaucoup. J’ignorais. C’est vrai que là, c’est du plagiat. Je vais me précipiter sur ce concerto de Rachmaninov. Merci.

Laisser un commentaire