Patrick JUVET – Où Sont Les Femmes

0
402
POP CULTURE RADIO La Culture POP a enfin trouvé sa RADIO !
Genres : radio
La culture se partage !

Patrick JUVET – Où Sont Les Femmes

Patrick Juvet

Essuyer les foudres du mouvement de libération de la femme, le MLF, bien avant Michel Sardou et ses femmes des années 80, c’était couru ! Dans les 70’s, l’égalité des droits entre hommes et femmes ne relevant encore que de l’utopie, ça n’était pas très compliqué et Patrick Juvet en fais les frais avec « Où Sont Les Femmes ? ».

Sur un autre plan, en 1977, année punk s’il en est, Patrick n’a pas l’intention de ruiner son brushing ou raser ses longs cheveux blonds permanentés. S’il veut sortir de la nasse des chanteurs dit de « variété », outre le punk, ne lui reste plus qu’une option, s’emparer de cette nouvelle hype qui pointe son rythme aux confins des radios : le disco. L’année suivante, il doublera la mise avec « I Love America » (1978).

Patrick JUVET – I Love America

Jusque-là, Juvet est surtout connu comme chanteur pour « midinettes » avec des titres comme « La Musica » (1972), « Je Vais Me Marier » (1973) ou « Rappelle-toi Minette » (1974). En passant, comme il rameute large, Claude François lui passe une commande. Ce sera « Le Lundi Au Soleil » (1972), ce qu’on appelle un « carton ». Et puis, jusqu’en 1977, des succès moindres se suivent et se ressemblent. Comme, loin de ses bluettes, Plastic Bertrand met le feu aux médias avec « Ça plane pour moi », il semble temps pour lui de se réinventer…

La Musica

Patrick a la musique de ce qui va devenir « Où sont Les Femmes ? ». Avant de partir aux States l’enregistrer, il lui faut un parolier. Est-ce lui ou son entourage qui l’oriente vers l’auteur des « Mots Bleus » (1974) et de « La Dolce Vita » (1977), premières gâchettes chez Christophe ? Jean-Michel Jarre, l’auteur en question, lui écrit « Où Sont Les Femmes ? ». Depuis 1976 et son album Oxygene, on l’aurait plutôt vu à la composition qu’aux textes. Toujours est-il qu’il signe les paroles de cet imparable single que tous les ados reprennent alors à tue-tête dans les boums.

Patrick JUVET – Où Sont Les Femmes ?

Avant Patric Hernandez et son « Born To Be Alive », Chic et « Le Freak », l’incontournable Cloclo et « Alexandrie, Alexandra », tous sortis en 1978, Juvet est le premier à proposer ce type de musique, du disco, en français. Et il a bien raison puisque, à sa suite, tous prendront le même chemin.

Faire s’agiter le public, c’est bien, mais à l’époque, pour séduire sa ou son partenaire dans les « dancings », il faut des slows – on ne parle pas encore de ballades. A cet effet, toujours en compagnie de Jarre, Juvet fomente « Les Bleus Au Cœur » – sis en Face B d’« Où Sont Les Femmes ? ». Vous savez quoi (oui, vous le savez…) ? Si la Face A est experte en agitation des corps, cet autre titre promeut des frottis frottas à l’égal d’un « Hotel California » (1976). Pour ces « bleus » là, en plus des paroles, les effets qui enveloppent les notes évoquant sa « patte », il est fort probable que Jarre ait participé aux arrangements.

Les Bleus Au Cœur

 Sur la fin de sa vie, à la poursuite d’une « photo », l’image sépia d’un angélisme marketé, Patrick use de remodelages faciaux, d’esthétisme. Ces interventions, injections de toxine botulique et/ou de collagène, l’on davantage transformées en un éventuel parent des frères Bogdanov que renvoyer vers un passé fantasmé. Peu importe, dans la mémoire collective, reste le chanteur unisexe et son inusable « Où sont Les Femmes ? ». Il fallait quand même être très en colère pour trouver dans ce titre de quoi allumer une polémique sexiste. Au contraire, qu’un interprète à la sexualité ambivalent célèbre les femmes, c’était bien joué.

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.

Laisser un commentaire