Pathfinder – 22′ EP

0
110
La culture se partage !

Le Nouveau Groupe de Apolline Magnet

Pathfinder - 22' EP
Pathfinder – 22′ EP

Un Rock Teigneux

Mais qui saura arrêter Apolline Magnet dans sa manière de monter ou de se fondre dans des groupes de rock et de folk, le tout, simultanément ?

La voici devenue chanteuse de Pathfinder, autre groupe nivernais avec Plastic Age et Copycat, qui déploie une musique rock teigneuse, proche du hardcore. Elle a rejoint Guillaume (basse-chant), Alban (batterie) et Xavier (guitare), ce qui veut dire qu’elle est au chant et à la guitare, délaissant provisoirement sa basse.

Soutenez Culturesco sur Tipeee

En tout cas, le meilleur moyen de résoudre ce beau problème, c’était de lui poser les questions nécessaires.

Pathfinder – Alive (vidéo officielle)

Culturesco : Quelle différence musicale tu ferais entre Plastic Age et Pathfinder ?

Apolline Magnet : Je pense que ce qui différencie le plus Plastic Age et Pathfinder, ce sont les influences musicales qui ne sont pas vraiment les mêmes. Il y a aussi la manière de composer qui est différente. Dans Plastic Age, tous les trois on a chacun des influences assez distinctes et différentes (même si on s’entend très bien quand il faut les mélanger) ce qui fait qu’on arrive pas forcément à nous mettre une “étiquette” de style. Dans Pathfinder c’est différent puisque les influences des trois gars sont assez similaires, ils ont énormément de culture dans le milieu indé, hardcore et punk rock depuis les années 2000 (mais pas que évidemment). Du coup ils m’ont beaucoup initiée à ce style que je connaissais au final très peu et aujourd’hui je me reconnais énormément là dedans. Je dirai que musicalement, Pathfinder, a un côté assez compact et dense et Plastic Age, plus brut et vertical.

Culturesco : Quelle partie de toi se retrouve le plus dans les différents groupes où tu sévis, quels sont tes sentiments, en gros, entre Plastic Age, plutôt punk pop, Copycat, folk énervé avec ta cousine, et Pathfinder, Rock plus classique mais qui se rapproche de Plastic Age ?

Apolline Magnet : Sincèrement je me retrouve vraiment dans les trois projets : Plastic Age c’est mon plus vieux groupe, c’est un peu mon bébé car je me suis énormément investie dedans et je continue de le faire. J’ai grandi avec ce groupe et évidemment je me reconnais énormément en ce projet. Mais à côté de ça, musicalement j’aime vraiment beaucoup Pathfinder, j’ai un regard un peu plus “objectif” sur ce groupe comme je l’ai rejoint après sa création et les compos m’ont énormément séduites dès le départ. Je me retrouve vraiment beaucoup dans la musique qu’on fait. Et pour Copycat c’est encore autre chose parce que ça n’est pas forcément le style musical que j’écoute quotidiennement mais j’ai toujours été ultra fan des harmonies vocales et c’est dans ce projet là que je me fais le plus plaisir avec, parce qu’on a mis l’accent dessus. Et puis comme c’est un duo, de plus familial entre cousines, la manière de travailler, de jouer, de faire des concerts, etc, est différente. 
Au final je suis hyper reconnaissante et très épanouie de jouer dans ces trois groupes là car j’ai réussi à trouver un équilibre, que ça soit musicalement et humainement et j’adore jongler entre les groupes.

Pathfinder – Photograph (Live -10/12/2021)

Voici donc un bel EP quatre titres bourré d’énergie et qui pourrait faire parler de lui très vite.

Pathfinder – 22′ EP

Surfer Rosa

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Écoutez Pop Culture Radio
00:00:00
Article précédentWARP MUSIC COMMUNITY : Warp Music (2022)
Article suivantJohn Greaves – Zones
Ecrivain, chroniqueur, animateur radio, créateur de la revue « Cinémanie », autour du cinéma dit d’art et d’essai, spécialiste du groupe The Cure, archiviste... 2020 : "Le Post Rock" essai sur le post rock de Mogwaï à Godspeed You Black Emperor - Camion Blanc 2014 : « On the rocks –le rock de 2007 à 2014 » chroniques livres et cd rocks, interviews –Editions Vaillant 2010 : « Dans la Tête de Robert Smith », roman fiction autour de l’histoire des Cure et de Robert Smith – Edilivres 2007 : « Chroniques Frénétiques, une histoire intime du rock », roman, prix Technikart. 2001 : « Les Iles du Désert », polar autour du rock – Editions Nykta