Joan Baez par Elizabeth Thompson

0
582
La culture se partage !

Une Icône Rebelle

Elisabeth Thompson - Joan Baez
Elisabeth Thompson – Joan Baez

Entre Dylan et Martin Luther Ling

Raconter Joan Baez, l’égérie du folk des sixties, n’est pas chose aisée parce qu’il existe cette impression d’avoir vécu mille vie alors qu’évidemment elle ne forme qu’une mais plus que bien fournie.

Joan Baez – Farewell Angelina (1965)

Comme l’auteure, Elizabeth Thompson, est devenue lentement mais sûrement amie avec elle, il est plus aisé de capter ses convictions, ses agissements, sa volonté de grandir en voulant aider son prochain uniquement à travers la musique, sans bien sûr renier sa présence indispensable aux meetings et aux manifestations les plus remarquables comme les plus insignifiantes parfois.

Bien sûr sa relation avec Bob Dylan est assez bien détaillée, tout en évitant le plus saugrenu (ses autres relations aussi mais elles sont moins connues et réputées). Et le Zimmerman n’a pas été très tendre là-dessus. On y trouve aussi la grande marche pour l’égalité raciale au côté de Martin Luther King, sa présence à Woodstock même si on la voit peu dans le film éponyme.

Joan Baez – Diamonds and Rust – Live 1975

Sa vie pourrait être séparée en deux : avant et pendant ses convictions. Jamais après. Elle a toujours su les garder et en cela, elle demeure indispensable.

Sa carrière a débuté un peu avant l’apogée du rock and roll, elle s’est terminée tranquillement, sans regrets nais toujours aves cette conviction qu’il y a toujours mieux à faire et qu’il faut être là dans les moments indispensables.

Bob Dylan & Joan Baez – Blowin’ in the Wind – Live 1975

Cette biographie est courte, simple, efficace, remarquable et donc indispensable.

Elizabeth Thompson – Joan Baez

Une Icône Rebelle

Castor Music – 255 pages – 20 €

Patrick Bénard

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.