L’AFFAIRE LOUIS’ TRIO – Mobilis in Mobile

0
801
La culture se partage !

L’AFFAIRE LOUIS’ TRIO – Mobilis in Mobile

L'Affaire Louis Trio

« Non, non, tout mais pas ça, tais-toi, tais-toi, non ne raconte pas ça. Oh non, non, non, non, non, non, oh non, non. Non non, tout mais pas ça, tais-toi, tais-toi, non ne raconte pas ça. Non non, tout mais pas ça, tais-toi, tais-toi, non ne raconte pas ça. Oh non, non, non. Non non, tout mais pas ça, tais-toi, tais-toi, non ne raconte pas ça. Oh non, non, non, non, non, non, oh non, non, oh, oh »

C’est sous cette forme que l’on croise l’Affaire Louis’ Trio pour la première fois, et ça fait un « carton » tant télévisuel que radiophonique ! On les voit et on les entend partout ! La chanson ? « Tout Mais Pas Ça » (1987), extrait de l’album Chic Planète. En matière de texte, l’ascétisme humoristique prime parfois sur l’introspection dépressive ou la prise de tête existentielle.

L’AFFAIRE LOUIS’ TRIO – Tout Mais Pas ça

L’ambiance est détendue, « rigolote », la musique évoque un cha-cha-cha, un calypso, des rythmes exotiques pour danser et s’amuser. Au clavier, François Lebleu s’agite tel un joueur de ska, on pense à Madness, et, centre scène, Hubert Mounier nantis d’une splendide banane rasé / dégagé sur les oreilles l’accompagne en toute décontraction. Seul Vincent Mounier, le frère guitariste, conserve un port altier et une amimie assez semblable à celle de Ron Mael, le claviériste de Sparks, une sériosité « forcée ».

Tout de suite derrière, le groupe envoie un autre titre percussif endiablé, l’éponyme « Chic Planète ». Une mélodie caribéenne, un déhanché saccadé depuis un costume année 50 et le Kid Créole francophone allume les night-clubs … sans les Coconuts.

Chic Planète

« Amis Terriens, Amies Terriennes, Han han, regardez la boule qui roule sous nos pieds. Comment elle tient, quoiqu’il advienne, Han han, parce qu’on y tient et qu’on est tous dessus. Chic planète, dansons dessus, oh oh oh ! Chic planète, dansons dessus, oooooooh ! »

Encore une fois, s’adresser au cerveau reptilien du public obtient davantage de reconnaissance que de mouliner les affres d’un monde en décrépitude.

Au fait de sa gloire naissante, le trio fourbit deux autres opus qui, s’ils ne manquent pas de croquant, laissent plutôt indifférent.

L’AFFAIRE LOUIS’ TRIO – Bois Ton Café

Un trop « répétitif » ? Fort probablement.

Après une pose de trois ans, le groupe revient avec une toute autre proposition, du « sérieux ». Les orchestrations sont léchées, les mélodies soignées et l’aspect bout en train sensiblement gommé. Mobilis In Mobile (1993), album plus ou moins conceptuel, reprend le personnage du Capitaine Nemo, le sombre héro de Jules Verne parcourant Vingt Mille Lieues Sous Les Mers (1870). Toutes les chansons s’assoient sur un lit de piano. Elles sont traversées par des fulgurances électriques nées d’une guitare saturée. La proposition fait jeu égal avec une pop anglophone, un rock US qualifié AOR ; on pense à Tears For Fears, Toto.

Le Soleil Est Là

Au grand bonheur de ses membres, le succès sacre à nouveau L’Affaire Louis’ Trio. Mais l’embellie est de courte durée. Les albums suivant ne tournent pas dans le sens du vent. En résultante, 1998 signe la dissolution du trio.

Dans la musique, lassitude et inimitié digérées, on vit souvent des résurgences, de reformations à distance. Pour les Louis’, ce ne sera pas le cas. En 2008, François Lebleu décède suivi, en 2016, par Hubert Mounier. Fin de l’Affaire ?

Juillet 2018. A l’occasion des Nuits de Fourvière, Benjamin Biolay entouré de « cadors », Vincent Mounier, bien sûr, mais aussi Obispo, Kent … Reprend sur scène l’intégralité des 17 titres de l’album. Juillet 2022. Il semble tout à fait légitime de remettre ce formidable groupe et album à l’honneur. Le talent est immortel.

L’AFFAIRE LOUIS’ TRIO – Mobilis in Mobile

« J’irai voir, tôt ou tard si les sirènes existent. Sur le dos des baleines, je suivrai leur piste. Car nul ne résiste … au charme doux … de leur chant d’amour »

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.