Patrick COUTIN – Regarder Les Filles

0
399
La culture se partage !

Patrick COUTIN – Regarder Les Filles

Patrick Coutin

Photo d’Alain Frétet

Patrick Coutin aime regarder les filles, et comme on le comprend ! Qui plus est, son regard se tourne plus volontiers vers celles « … qui marchent sur la plage, leurs poitrines gonflées par le désir de vivre », un poème. Armé d’un pareil missile, le chanteur s’apprête à copuler les étoiles, objet de concupiscence des hommes et des charts ! Mais au pays du stupre et du strass, rien n’est aussi simple et le talent ne fait pas l’Histoire. Marche arrière …

J’aime … Regarder Les Filles – L’anamnèse

Daniel Lesueur, journaliste musical « décalé », abreuve son ennui au bar du Gibus, club parisien où s’affûter les oreilles … ou une cirrhose. Rien de neuf, le rock et ses assesseurs livrent des partitions usitées, transparences ressassées. Lorsque le séant s’accouple au tabouret, que le coude colle au zinc, le nez ne tarde pas à rejoindre la bière. Soudain, côté scène, des étincelles surgissent qui court-circuitent les bâillements alcoolisés. S’y rendre, vite ! Coutin et ses hommes sauvent Daniel d’une noyade annoncée. Mission : c’est maintenant à lui de leur servir de bouée …

Patrick COUTIN – J’aime … Regarder Les Filles

Un duo basse / batterie ouvre les hostilités. Il ne quittera plus les haut-parleurs jusqu’au run out final, imperturbable aux assauts qui s’annoncent. Une guitare acoustique entreprend une rythmique sur deux accords. Puis une consœur électrique, ampli sur trémolo, son surf, raye la mélodie d’accents fulgurants. A mesure qu’elle progresse vers la jouissance, elle se charge d’overdrive, forniquant l’espace sonore et l’auditeur en rut. Coutin, d’une voix tout d’abord apostolique, aiguillonne les sens avant de prêcher l’orgasme. Érectiles, les poils s’arquent et la chair se « poule ».

Live ? Le public de la tournée Stars 80 n’en croit pas ses oreilles ! Venu danser, le voilà qui saigne !

J’aime … Regarder Les Filles – Live

Étonnamment moderne, le titre évoque sans conteste le rock’n’roll des 60’s. On pense au « Gloria » des Them ou aux Kinks de « All Day And All Of The Night », sacrées références. En cette année 1981, il n’y a rien de comparable dans le paysage musical français et l’esprit « libertaire » véhiculé par le morceau convient idéalement à celui des Radio FM qui viennent d’ouvrir leurs micros.

« J’aime … Regarder Les Filles », one-hit wonder ? Certes, mais ça n’a pas empêché Coutin de poursuivre son chemin. Son dernier album en date, Paradis Électriques (2019), prouve qu’il n’a jamais été l’homme d’un seul refrain.

Patrick COUTIN – Le Paradis

Thierry Dauge

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.