La culture se partage !

Tout BOWIE – Ouvrage exhaustif sur l’icone pop ?

Bowie

Nicholas Pegg, auteur anglais, titre son ouvrage Tout Bowie. Est-ce à dire qu’il propose à la lecture « tout » ce qu’a pu réaliser l’icône pop ? De Ziggy Stardust au Thin White Duke en passant par Halloween Jack puis Bowie tout court, le concept d’exhaustivité existe-t-il ? Une première approche transversale de ce livre de « poids », 816 pages au compteur, semble aller dans ce sens.

816 pages ? Mieux ! Le nombre de feuillets est trompeur. En effet, la mise en page adoptée, ainsi que la taille de la police, équivaut à deux fois la présentation d’un livre « ordinaire ». Imprimé tel la majorité des « bouquins », il aurait comptabilisé 1632 pages, voire plus ! « Pavé » synonyme de « qualité » ?

David BOWIE – Station To Station (live Nassau Coliseum ’76)

Qu’on soit fan de l’œuvre de David Bowie ou novice en la matière (?!), il s’agit effectivement d’un ouvrage exceptionnel. L’intégralité de la production du défunt chanteur est examinée à la loupe. Rendez-vous compte, ne serait-ce « que » pour la partie musicale, chaque chanson, chaque disque et chaque tournée propres à son activité sont analysés ! Mais également ce qu’il a écrit et/ou composé pour les autres !! Ainsi que sa filmographie … et ainsi de suite.

Les qualités narratives du récit, sont à l’avenant. Tournures grammaticales élaborées, anecdotes à foison, avis éclairés, contexte historique, apports de précisions diaboliques (Mais quelles en sont les sources ?!) aboutissent, pour le lecteur, à un repas gargantuesque, une jouissance épicurienne et gourmande, un plaisir tant intellectuel que physique. Page après page, on en redemande : « Encore !!! ». Impossible de s’arrêter, la compulsion guette

A cet égard, félicitons le rédac’ chef du magazine Crossroads, Christophe Goffette, pour la richesse de sa traduction. Dans une vie antérieure, il a rencontré Mr Jones, l’a interviewé (CF son avant-propos), légitimant son travail sur cet ouvrage.

A savoir : dans sa version originale anglaise, The Complete David Bowie en est à sa 7ème réédition (première parution en 2000, dernière « updated » en 2016) !

Ziggy Stardust (live Santa Monica ’72)

Pour réellement frôler l’exhaustivité sur le Maître, adjoignons à Tout Bowie le magnifique recueil de photographies réalisées par Mick Rock, Moonage Daydream (2005). Enfin, en ce qui concerne les influences littéraires de cet homme qui venait d’ailleurs, recommandons l’ouvrage de John O’Connell, Bowie – Les livres qui ont changé sa vie (2020).

Tout Bowie permet à chacun de revivre mentalement le moment où il a découvert les œuvres ici disséquées. Par effet rebond, il renvoie le lecteur vers ses « vieux » 33-Tours où, à n’en pas douter, figurent en bonne place les Hunky Dory, The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars, Aladdin Sane, Pinups, Diamond Dogs, Young Americans, Station To Station, Low et bien d’autres qui les ont précédés ou suivis.

David BOWIE – The Jean Genie (live Los Angeles ’74)

Pour les amoureux de Major Tom, Tout Bowie est « LE » Livre à posséder.

Thierry Dauge

Tout BowieNicholas PEGGNouveau Monde Editions – 816 pages
Traduction française Christophe GOFFETTE goofprod.com / @ChrisDaGoof
Parution le 3 novembre 2021

Did you enjoy this article?
Inscrivez-vous afin de recevoir par email nos nouveaux articles ainsi qu'un contenu Premium.
Article précédentSylvain Tesson revisite sa “Bérézina” en BD
Article suivantThe Beatles ou L’album Blanc de Palem Candillier
Amoureux des 70’s et du hard rock en particulier, Thierry Dauge est chroniqueur sur Culturesco par amour de l’écriture musicale. Co-auteur du livre"Pop rock - Les instruments de l'ombre" aux éditions du Camion Blanc, collaborateur de Vivi pour "Mes Années Trust", parce que le rock est loin d'être mort ...