Serge de Bono – Crossroads

1
343

Serge de Bono – Crossroads

Crossroads

Crossroads : S’agit-il d’un roman, d’un récit, d’une introspection ? Une quête, il s’agit bien plus d’une quête initiatique, celle du père, du blues, du sens accordé à l’existence. En fait, Sur la route qui le mène à découvrir son géniteur au plus profond de ce qu’il était, Johnny poursuit sa propre quête identitaire.

Synopsis : Son père décédé, Johnny Gun rejoint Seattle pour régler la succession. Les deux hommes se sont quittés neuf ans plus tôt et ne se sont plus dit un mot. Suite au legs du père au fils, les portes du passé et du devenir vont s’ouvrir. Qui de la Gibson de collection ou de la cassette à le plus de valeur ? Une cassette ? Un ruban magnétique marron enroulé sur lui-même et au sein duquel un père, « Machine Gun », se raconte. Soudain, dans cet appartement trop bien rangé, Jimi Hendrix surgit, un ami d’adolescence. Jimi Hendrix !!! Le Divin Gaucher.

Jimi HENDRIX – Machine Gun

« Qui était cet homme, mon père ? ». Quel sens a-t-il donné à sa vie ? Des questions … Un autre protagoniste va alors surgir du « néant » pour délivrer une certaine vérité : Robert Johnson. Mais peut-être n’est-ce qu’une illusion.

Entre réalité, dimension parallèle, mysticisme, métempsychose, musique et poésie, Serge de Bono griffe le papier d’un style littéraire au cordeau. Il n’écrit pas à « l’os », tel C. Bukowski ou J. Fante, ni n’expose d’épiques destinés à l’image d’un J. Irving ou d’un W. Boyd, n’adopte pas non plus les obsessions romantiques d’un F.S. Fitzgerald. Par contre, gainés d’un lyrisme maîtrisé, ses mots croisent les évanescences architecturales de tous ces auteurs. Et lorsqu’il ranime la Légende, le « Crossroads », à Clarksdale – Mississippi, ce croisement entre la Route 49 et la Route 61, alors les pages prennent vie.

Robert JOHNSON – Crossroad

La destinée existe-t-elle et, si tel est le cas, peut-on l’infléchir, influencer son avènement ? Qui peut répondre à cela ? Alors, faisant fi des questions, le récit retourne aux racines, aux voix graves et profondes rythmant la cueillette dans les champs de coton. Le Blues fait vibrer la lecture, fragrance insistante exsudant d’entre les lignes de Crossroads.

Vous aimez les errances, La musique du hasard telle que P. Auster l’a décrite, les phrases subliminales qui vous guident vers le bras d’une platine vinyle ? N’hésitez pas un instant, ce livre est pour vous. Ressentez comme, déjà, il vous appelle

Thierry Dauge

Cadeau : à l’issue de Crossroads, Serge nous narre l’histoire du Club des 27. Autre Légende traversée d’une brume violacée …

Jimi HENDRIX – Purple haze

Crossroads Serge de Bono
Illustrations de José Corréa
Editions AO –André Odémard – Octobre 2018
Livre broché – 200 pages – 18€

1 COMMENTAIRE