Maud Berthomier – Encore Plus de Bruit

0
298

L’Âge d’Or du Journalisme Rock en Amérique par Ceux qui l’ont Inventé

Maud Berthomier - L'Emergence des Rock Critics
Maud Berthomier – L’Emergence des Rock Critics

Maud Berthomier a vécu quelques années à New York dans le cadre de ses études. Ce livre est la traduction finale de son master et ce n’est pas rien. Voici sans doute le premier livre, en français, écrit à propos des premiers rocks critics américains, soit le début de la légende d’un genre.

Oui, comme à chaque découverte, il a bien fallu des pionniers pour parler d’une musique jamais entendue qui allait pourtant conquérir le pays dans un premier temps puis le Royaume-Uni avant de déferler sur tous les continents. Le rock devint alors universel.

Comme elle est quand même plutôt intéressée par le style et l’esprit de cette musique, qu’elle aime aussi énormément la littérature, il ne restait plus qu’à joindre les deux bouts.

Jefferson Airplane – Someboy to Love

Ok, ce sera plus facile à dire qu’à faire, car ces débutants sont devenus aujourd’hui des magnats de l’écriture, du journalisme, de la production et même encore musicien. Ils sont tous septuagénaires, n’ont rien perdu de leur morgue et conscients de n’avoir jamais voulu être insérés au sein de cette étiquette.

L’auteure n’a pas ménagé ses efforts pour interroger les plus évidents, les plus essentiels, creux des sixties et seventies. Vous pourrez donc lire les entretiens effectués pour la plupart en 2009, les plus récents en 2014. Ils sont tous là : Nick Tosches, Greil Marcus, Peter Guralnik, Jon Landau (oui, celui qui a découvert Springsteen), Richard Meltzer, Dave Marsh, Richard Goldstein. Il faut ajouter une femme, Jaan Uhelszki (ben oui, que voulez-vous ?) et… un anglais, Nik Cohn.

Bruce Springsteen – Born to Run

Il en manque un. Celui vers qui tous se tourneront à un moment donné : Lester Bangs. Difficile de l’interviewer vu qu’il est décédé en 1983. Mais l’esprit est encore bien présent d’autant qu’ils l’ont tous connu. Ils savent ce qu’ils lui doivent, ayant participé à la naissance, de près ou de loin, du fanzine Crawdaddy, du défunt Creem et du toujours vivant Rolling Stone grâce à ses articles, à la manière dont il menait une rédaction et à sa façon d’en finir.

Crawdaddy !
Crawdaddy !

Maud Berthomier a commis un livre passionnant qui se dévore sous une forme sobre mais implacable, à lire en urgence pour tous les amateurs, même si la musique est plus en filigrane qu’en évidence.

Maud Berthomier / Encore Plus de Bruit

Tristram – 300 pages – 21,90 €

Patrick Bénard / culturesco