Ruth Copeland

0
369

Un rare moment de ravissement

… Inconnue en France. A réparer !

Ruth COPELAND
Ruth COPELAND

Elle est née en 1946 à Durham, dans le nord-est de l’Angleterre, mais c’est aux Etats-Unis qu’elle fera carrière. Le fait d’avoir épousé un producteur de chez Tamla n’est pas étranger à cet exil… ni à la couleur de sa musique : Ruth aurait très bien pu être la Tina Turner blanche et enregistra souvent avec George Clinton (on considère d’ailleurs qu’elle est membre non officiel de Parliament et de Funkadelic). Elle publie trois albums. Trois albums seulement, mais merveilleux : « Self Portrait » (1970), « I am what I am » (1971, avec d’excellentes versions de “Gimme Shelter” et “Play with fire” des Rolling Stones) et « Take me to Baltimore” (1976). L’intégralité des séances de 1971 – 1972 est sur YouTube, profitez-en, précipitez-vous, sautez dessus, notamment – dernier titre : la BONNE – que dis-je ! la géniale version de « Gimme Shelter », mille fois plus intéressante que celle avec FUNKADELIC indiquée trois lignes au-dessus.

 

Ruth COPELAND
Ruth COPELAND

Entre-temps, en 1972, elle a fait la première partie de la tournée David BOWIE. Comme quoi, il avait bon goût, le Ziggy.

Ruth COPELAND
Ruth COPELAND