Brigitte Fontaine – J’ai gagné l’art de délirer sans fin

0
3233

Brigitte Fontaine – Paroles

brigitte-fontaine

« J’ai perdu la raison et le chemin, j’ai gagné l’art de délirer sans fin »

Brigitte Fontaine – Citation

Punk d’état d’esprit

Ne cherchez jamais à insulter cette artiste, elle sait le faire bien mieux que vous et depuis longtemps. Barrée, étrange, inadaptée, merveilleuse âme sensible et amochée, celle qui intitula son premier album en 1968 Brigitte Fontaine est Folle, est une artiste décalée. Punk avant l’heure, elle maltraite sans cesse son image, pulvérise son égo, nous révélant bien souvent de purs joyaux musicaux.

Sur scène :

Capable d’entrer en scandant : «J’ai le plaisir de vous présenter… le spectacle le plus pourri du monde…» stoïque devant une salle hilare, Brigitte Fontaine m’avait entre autre particulièrement « sonné à l’oreille » en 1995 avec l’incroyable album Genre Humain.

On y retrouve en autres les titres Conne, Belle Abandonnée, La femme à barbe ou encore Comme à la Radio aux paroles émouvantes, violentes et complètement déplacées, ou si l’on préfère: parfaitement placées.
Un style fusionnel emprunt de Rap, de Rock, de Trip Hop, de créativité, de fusion… une sorte de chaos musical orchestré, parfaitement imbriqué autour de ce qui reste un chef d’œuvre.

Genre Humain

On se souvient également de ce 45 tours de 1965 Cet enfant que je t’avais fait, début de collaboration avec son ami Jacques Higelin en musique comme au théâtre.

Brigitte Fontaine et Jacques Higelin

Chanteuse, musicienne, écrivain, poète, folle… Artiste au sens le plus noble! Elle se fout des médias et nous dévoile une image artistique déconstruite, atypique, hors du temps: provocatrice et naturelle, émouvante et tellement belle.
Auguste Marshal