PhilR – Un enfant du reggae et de la musique afro-cubaine

0
444

A la découverte de PhilR – Rencontre web Radio

PhilR est un enfant du reggae et de la musique afro-cubaine. A 41 ans, ce Quimpérois offre à son public naissant son 1er titre « Emmène-moi ».

Itinéraire d’un artiste :

La musique et la scène ont toujours fait partie de son univers. En parallèle, il peaufine sa culture musicale dans un café-concert «Le Gainsbar» où les prémices de son engouement pour la musique latine et reggae prennent forme. Il n’est pas rare de le retrouver à jouer sur scène des percussions sur des tabourets de bar à la demande de la patronne.

« Parler de paix, d’amour et de liberté. »

En 1999, à 22 ans, il part sur la route des festivals de reggae. Jusqu’en 2003, avec son groupe, il arpente la France et participe à 200 concerts. Sa passion pour le reggae lui permet de voir son rêve prendre forme puisqu’il enchaîne plusieurs premières parties: Sinsemilia, Wailers et culture, les Skatelites, Max Romeo and the Upseters ou Macka B. En 2003, au titre de «Roadies», il pousse des caisses pour Laurent Gerra! En 2006, il cofonde le collectif latino-américain Chili con Carno à Concarneau ou son talent de percussionniste prend forme. L’aventure durera huit ans sur toutes les scènes du Finistère.

«On m’a enseigné à Cuba à aborder la vie comme elle est: simplement. Aujourd’hui, je veux diffuser cet enseignement à travers ce que je sais faire : la musique.»

Un tournant radical

Le 24 décembre 2013, sa vie prend un tournant radical. Il décide, sur un coup de tête, de partir à Cuba à la suite de malheurs familiaux où il séjourne deux semaines. Heureux de se rapprocher de ses racines musicales, il s’immerge dans cette culture, y fait des rencontres et parfait son instrument: la Percussion. Il est d’ailleurs intronisé par un maître de cérémonie, son «Padre », qui lui lègue un enseignement dans la plus pure tradition et lui offre la casquette cubaine qu’il porte tout le temps. «Ce séjour est une vraie renaissance pour moi» Les concerts s’enchaînent avec des dates importantes comme: La nuit de la Bretagne. Viendront également le Palais Omnisport de Paris Bercy ; le Zénith de Nantes ; le Festival Inter celtique de Lorient et le Festival Ortigueira.

«On était dans cette période morbide des attentats de 2015, j’avais besoin d’exprimer ce que je ressentais»

La Candela

En 2015, il rejoint le groupe latino-américain La Candela. La naissance de son fils Paul apportera une pierre essentielle à sa vie: «Un gamin, ça vous ramène à l’essentiel, à la simplicité de la vie, le tout est de garder le fil conducteur de la vie: l’amour.» En 2017, il ressort de ses cartons deux textes qu’il avait commencé à écrire en 2001 Lovin et One Color. «One Color est une arme contre la violence, l’intégrisme et l’intolérance. Un artiste doit servir à quelque chose, défendre une cause.»

Emmène-moi

En 2018, il écrit l’été dernier Emmène-moi.  Puis il rentre en studio en septembre et réalise un clip en octobre. Depuis sa sortie officielle le 1er novembre, Emmène-moi compte plus de 80900 vues sur sa chaîne Youtube «PhilrVevo», une fan zone de 3100 aficionados sur sa page Facebook, la diffusion du clip sur MTV France, sur La Grosse Radio.com, 7 Entertainment Télévision, l’année 2019 verra en janvier la promotion de Emmène-moi (distribué par Aldam production Label d’Universal music) auprès de 600 radios (GIE, associatives et nationales). Le printemps permettra la sortie d’un nouveau titre et d’un nouveau clip et pour l’été la préparation d’une tournée de quelques dates.

Tout est là, pour vous emmener dans notre aventure.

Production Réalisation  – Thierry BuissonCulturesco