Il y a cinquante ans, KING CRIMSON…

0
978

KING CRIMSON – Première répétition en janvier 1969…

… dans la cave d’un café londonien !

Robert FRIPP entre les frères GILES
Robert FRIPP entre les frères GILES

Robert Fripp avait répondu à la petite annonce d’un journal musical en 1967 : les frères Peter et Michael Giles recherchaient un organiste chanteur. Fripp était plutôt guitariste (la suite le prouvera aisément !), mais… il fallait bien se caser ! Après un album sans succès (on comprend pourquoi en l’écoutant. C’est… comment dire ? Simplement horrible !) intitulé Giles, Giles and Fripp, les trois fonderont King Crimson deux ans plus tard.

Une bien belle version de I TALK THE WIND sera enregistrée avec Judith Duble (de Fairport Convention) mais ne sortira que des années plus tard, sur une compil.

Elton John, quant à lui, manquera de devenir le chanteur de King Crimson avant que le leader de la formation ne lui préfère Greg Lake.

La première répétition du futur groupe légendaire eut lieu fin janvier 1969 au sous-sol du London’s Fulham Palace Road, un pub (ou bien un café ou un bistrot, comme vous voulez !). Mais pourquoi en parler AUJOURD’HUI (à part le fait ce que fait 50 ans tout ronds) ?

Une année placée sous le signe du NOMBRE 50…

King Crimson, en 2019, va entamer une tournée de 50 dates et va commercialiser tout prochainement 50 titres inédits de ses débuts. Mais attention… euh, en majuscules, pour les distraits… ATTENTION ces 50 titres ne seront disponibles qu’en téléchargement. aucune parution (CD ou vinyle) n’est prévue.

Ensuite la fête continue :

  • en février sortie de « King Crimson 1972-74 » coffret vinyle 6 LPs – De Larks’ Tongues In Aspic à USA.
  • en mai sortie du coffret Heaven And Earth (CD / DVD / Blu-Ray) couvrant la période de fin des années 1990 jusqu’à 2008.
  • en octobre réédition – anniversaire de In The Court Of The Crimson King en coffret de luxe avec des tas de bonus.

Daniel Lesueur – CulturesCo