Graham GREENE déclare la haine aux Tout-Puissants

0
374

De « La fin d’une liaison » (1952) à « Docteur Fisher de Genève » (1980)

Courageux, culotté ou provocateur ?

La version originale en anglais Doctor Fischer of Geneva porte un autre titre… que je me refuse à vous livrer car… ce serait comme donner le nom de l’assassin avant de commencer la lecture d’un livre policier. Je ne veux VRAIMENT PAS vous gâcher le plaisir d’un livre qui m’a apporté immensément de bonheur au point de l’avoir dévoré en une demi-journée.

J’avais apprécié le roman  « La fin d’une liaison » (« The End of An Affair ») mais l’écriture – ou le traducteur – sans doute les deux – n’étaient pas encore au top, mieux vaut s’émouvoir sur les deux versions filmées, la plus récente en 1999 et la première en 1955.

Lorsque j’attaquai la lecture de « Docteur Fisher de Genève » je me suis dit « Il nous refait le coup, 38 ans plus tard, je vais me taper le même bouquin ». Cette impression s’estompe au bout de quelques lignes ! Certes il reste le thème de l’amour… mais quel roman, quel film, n’est pas basé sur l’amour ?

Dans « Docteur Fisher de Genève », Greene a touché à la perfection et au sublime : pas une ligne, pas un MOT en trop. Il n’a pas eu recours à cet artifice lamentable du délayage. Les auteurs sont-ils payés au mot ? Avec cent pages de moins chacun, les avant-derniers livres de Houellebecq auraient été aussi bons que les premiers et le dernier. Greene, avec « Docteur Fisher de Genève » a condensé sur 200 pages le MEILLEUR de la littérature du Vingtième Siècle.

La haine ! La haine, vraiment ?

La haine de Dieu dans le premier roman, la haine d’un homme devenu dieu tout-Puissant dans le second. Haine ? Pas vraiment, en fait : il s’agit plutôt de mépris accompagné d’une rage folle.

Le livre est trouvable aisément, à partir de 1,48€ sur Priceminister (cliquer ICI). Jetez-vous dessus ! Et si vous intéressez à la vie de l’auteur, je vous recommande trois ouvrages… dont un énorme pavé :

  • Graham Greene ou le bord vertigineux des choses, de Norman Sherry ; tome 1 de 1904 à 1939, merveilleux ouvrage de 750 pages… qui hélas ne semble pas avoir obtenu le succès mérité car on attend toujours le tome 2 (et le premier étant sorti en 1991 il n’y a guère d’espoir d’avoir la… suite et fin)
  • Une sorte de vie par l’auteur lui-même
  • Mon univers secret par l’auteur lui-même

Un téléfilm fut tiré du roman  en 1985 avec James Mason dans le rôle du Dr Fisher et Alan Bates dans celui d’Alfred Jones