Antoine Hénaut – Par Défaut

0
439

Par Défaut Mais Pour De Vrai

Antione Hénaut - Par Défaut
Antoine Hénaut – Par Défaut

Le Temps Passe

Antoine Hénaut vit dans un village coincé entre la frontière de la France et de la Belgique, entre Mons et Valenciennes. Il y sort peu mais il aime bien rencontrer ses potes. Ici, c’est à Charleroi qu’il a enregistré son nouvel album, chez Jérôme Herniaux, entouré musicalement par Hugo Adam à la batterie et de Philippe Quéwet à la basse, claviers, trompette.

Intitulé Par Défaut, à défaut d’autre chose, il ne faut justement pas prendre celui-ci par défaut mais bien pour de vrai et l’apprécier comme on peut écouter un Vincent Delerm ou un Arno dont il se revendique. Des textes d’une précision diabolique où il ne fait de cadeau à personne, même si les chansons semblent légères, jouant beaucoup sur les mots.

Antoine Hénaut – Le Copain

D’entrée « A Personne », affiche le deuil de son père, alors qu’il voulait tout arrêter après son décès. Du coup le reste apparaît plus ouvert, moins sombre qu’il n’aurait pu l’être. Les démons chassés, il peut s’octroyer des plaisirs autour d’une pop enjouée, parfois calme ou drôle (« Dis », « Le Copain »), parfois teigneuse (« Pain Bénit », « En Passant »), avec en toile de fond le temps qui passe. L’ensemble se termine par notre préféré, « Jamais Toujours », un rock bien vu.

Antoine Hénaut – Par Défaut

(30 Février / PIAS)

Sortie numérique le 1er mai

Patrick Bénard

A lire également : Fastened Furious – Antiviral tu restes chez Toi